La croissance du 4e trimestre révisée à la hausse à 2,1% aux USA

jeudi 30 mars 2017 15h25
 

WASHINGTON (Reuters) - La croissance économique des Etats-Unis a finalement moins ralenti qu'on ne l'avait estimé précédemment au quatrième trimestre, des dépenses de consommation soutenues ayant en partie été satisfaites par une hausse des importations.

Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 2,1% annualisés au quatrième trimestre, en troisième et dernière estimation, alors que l'estimation précédente donnait une croissance de 1,9%, a annoncé le département du Commerce jeudi.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un taux de 2,0%.

La croissance avait été de 3,5% au troisième trimestre. Sur l'ensemble de 2016 elle a été de 1,6%, la plus faible depuis 2011, après 2,6% en 2015.

La croissance des dépenses de consommation, qui représentent plus des deux tiers de l'activité économique aux Etats-Unis, a été revue à 3,5% contre 3,0% dans l'estimation précédente.

Les importations ont augmenté de 9,0% au lieu des 8,5% publiés le mois précédent. Les exportations ont elles baissé plus qu'on ne l'avait auparavant estimé, donnant un déficit commercial qui a retranché 1,82 point à la croissance du PIB, comme cela avait déjà été annoncé.

Les entreprises ont constitué pour 49,6 milliards de dollars de stocks au quatrième trimestre (46,2 milliards dans l'estimation antérieure). Les stocks ont ajouté 1,01 point à la croissance (0,94% estimé le mois dernier).

L'investissement des entreprises a augmenté de 1,3% et non de 4,5%, tandis que l'investissement en biens d'équipement n'a pas été révisé.

L'investissement en actifs immobilisés non résidentiels a moins baissé qu'on ne l'avait dit, de 1,9% et non plus de 4,5%.   Suite...

 
Vue sur New York. La croissance économique des Etats-Unis a finalement moins ralenti qu'on ne l'avait estimé précédemment au quatrième trimestre, des dépenses de consommation soutenues ayant en partie été satisfaites par une hausse des importations. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson