Le président de Credit Suisse temporise sur l'IPO de la filiale suisse

jeudi 30 mars 2017 11h09
 

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse peut prendre son temps avant d'arrêter sa décision sur l'éventuelle introduction en Bourse de ses activités bancaires helvétiques, initialement prévue au second semestre 2017, déclare Urs Rohner, président du groupe, dans un entretien publié jeudi par le magazine Weltwoche.

"Nous ne sommes pas spécialement pressés par le temps", a-t-il dit.

Prié de dire si Credit Suisse pourrait finalement renoncer à la mise sur le marché de la filiale bancaire suisse, Urs Rohner a répondu: "Le conseil passera en revue avec la direction cette option et toutes les autres, et il décidera de la meilleure solution à long terme pour l'entreprise et les actionnaires".

Il y a une semaine, le titre Credit Suisse avait décroché de près de 2% après que des sources ont dit à Reuters que la banque envisageait un placement privé de titres plutôt qu'une introduction en Bourse de ses activités en Suisse.

Mardi, Tidjane Thiam, le directeur général du groupe, a dit que ce dernier prendrait "dès que possible" une décision au sujet de son projet de renforcement de son bilan, sans être plus précis ni sur le calendrier ni sur la manière dont il compte procéder.

A 08h55 GMT, l'action Credit Suisse gagne 0,13% à 14,92 francs, alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes cède 0,13%.

(Michael Shields et Oliver Hirt, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Credit Suisse peut prendre son temps avant d'arrêter sa décision sur l'éventuelle introduction en Bourse de ses activités bancaires helvétiques, initialement prévue au second semestre 2017, déclare Urs Rohner (photo), président du groupe, dans un entretien publié jeudi par le magazine Weltwoche. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann