29 mars 2017 / 12:15 / il y a 5 mois

Pas d'impact des anomalies du Creusot sur Hinkley Point, selon EDF

Le site de Hinkley Point C au Royaume-Uni. Le projet de centrale nucléaire d'EDF Energy à Hinkley Point ne sera pas affecté par la découverte l'an dernier d'irrégularités à l'usine du Creusot de son partenaire Areva, a déclaré mercredi le directeur général de la filiale britannique d'EDF. /Photo d'archives/Stefan Wermuth

(Reuters) - Le projet de centrale nucléaire d'EDF Energy à Hinkley Point ne sera pas affecté par la découverte l'an dernier d'irrégularités à l'usine du Creusot de son partenaire Areva, a déclaré mercredi le directeur général de la filiale britannique d'EDF.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) française et plusieurs de ses homologues internationales ont procédé à des inspections sur le site du Creusot en décembre dernier après la découverte d'irrégularités.

A la suite de cela, deux réacteurs nucléaires d'EDF ont été mis à l'arrêt pendant des mois et le parquet de Paris a ouvert en décembre une enquête pour "mise en danger d'autrui, faux et usage de faux et tromperie aggravée", selon une source judiciaire.

Interrogé sur les conséquences pour la nouvelle centrale nucléaire d'EDF Energy en Grande-Bretagne, connue sous le nom d'Hinkley Point C, Vincent de Rivaz a dit qu'il n'y aurait "aucun impact".

Dans un compte-rendu de visite daté du 16 décembre, obtenu dans le cadre d'une requête pour publication de documents officiels et consulté par Reuters, l'Office britannique de régulation nucléaire (ONR) estime que la culture de l'usine du Creusot est insuffisante en matière de sécurité nucléaire et invite le groupe à procéder à un examen réglementaire avant la fin de l'année.

Pour de Rivaz, qui s'exprimait lors de la conférence Future of Utilities, il n'y a pratiquement pas de projet qui ait été autant passé au crible que celui d'Hinkley Point C.

En marge de cette conférence organisée à Londres, de Rivaz a ajouté que le chantier du site avait démarré et que le réacteur serait construit par Areva.

Un responsable d'Areva a par ailleurs estimé mercredi que les irrégularités découvertes au Creusot ne justifiaient pas une fermeture des réacteurs.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below