SK Hynix soumettrait une offre sur les puces de Toshiba

mercredi 29 mars 2017 10h19
 

SÉOUL (Reuters) - Un consortium mené par le fabricant sud-coréen de semi-conducteurs SK Hynix a lancé une offre de plus de 9 milliards de dollars (8,33 milliards d'euros) pour acquérir une participation majoritaire dans la filiale puces mémoire de Toshiba, rapporte mercredi le Maeil Business Newspaper, citant des sources non identifiées.

Selon le quotidien économique sud-coréen, SK Hynix s'est associé avec des institutions financières japonaises pour lancer une offre commune sur l'activité mise en vente par Toshiba. L'article ne précise pas les noms de ces investisseurs japonais.

SK Hynix n'a pas pu être contacté dans l'immédiat pour commenter l'information.

Un peu plus tôt, le Korea Economic Daily avait rapporté que SK Hynix discutait avec des investisseurs financiers japonais pour former un consortium et lancer une offre commune sur les puces mémoire de Toshiba.

Le groupe japonais a mis en vente cette activité pour compenser une dépréciation de 6,3 milliards de dollars (5,8 milliards d'euros) liée à sa filiale nucléaire américaine Westinghouse.

(Se Young Lee; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

 
Un consortium mené par le fabricant sud-coréen de semi-conducteurs SK Hynix a lancé une offre de plus de 9 milliards de dollars (8,33 milliards d'euros) pour acquérir une participation majoritaire dans la filiale puces mémoire de Toshiba. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji