L'Europe en hausse, le coup d'envoi du Brexit pèse sur la livre

mercredi 29 mars 2017 10h09
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont dans le vert mercredi en début de séance, l'optimisme pour la croissance mondiale l'emportant sur les inquiétudes liées au lancement de la procédure de divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

La lettre que doit envoyer dans la journée la Première ministre britannique, Theresa May, au président du Conseil européen, Donald Tusk, donne le coup d'envoi de deux ans de négociations qui s'annoncent ardues.

Si les marchés actions ne s'en émeuvent guère pour l'instant, attendant de voir comment l'économie britannique réagira lors du compte à rebours vers le Brexit, la livre sterling est sous pression et recule sous le seuil de 1,24 dollar, l'euro se traitant tout près de 87 pence.

"A court terme, rien ne devrait changer, particulièrement en cette période politique sensible avec les campagnes électorales en cours en France et en Allemagne, ce qui signifie que toute réaction de marché devrait être limitée", estime Michael Hewson, analyste marchés chez CMC Markets.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,42% à 5.067,23 points vers 07h45 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,59% % et à Londres, le FTSE avance de 0,3%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,17%, le FTSEurofirst 300 0,43% et le Stoxx 600 0,12%.

La plupart des grands indices de la cote sont en hausse, emmenés par l'automobile (+1,07%) et les ressources de base (+0,87%).

La tendance est portée en outre par le pétrole qui poursuit son rebond avec un baril de Brent largement au-dessus des 51 dollars.

Du côté des valeurs individuelles, Neopost prend 5,5%, la meilleure performance de l'indice large SBF 120, les investisseurs saluant son retour à la croissance organique au dernier trimestre de 2016.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes sont dans le vert mercredi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,42% vers 07h45 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,59% % et à Londres, le FTSE avance de 0,3%. La livre sterling est sous pression et recule sous le seuil de 1,24 dollar suite au coup d'envoi du Brexit. /Photo prise le 15 février 2017/REUTERS/Ralph Orlowski