L'Europe retrouve de l'appétit et finit dans le vert

mardi 28 mars 2017 18h34
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé mardi dans le vert, la déception liée à l'échec de Donald Trump au Congrès vendredi sur l'Obamacare cédant la place à un appétit retrouvé pour le risque.

À Paris, l'indice CAC 40 a gagné 28,77 points (0,57%) à 5.046,20 points.

À Francfort, le Dax a pris 1,28%, emmené par Commerzbank (+3,31%) et Deutsche Bank (+2,9%), tandis qu'à Londres, le FTSE avançait de 0,68%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro a progressé de 0,81%, le FTSEurofirst 300 de 0,61% et le Stoxx 600 0,6%.

"Les marchés d'actifs à risque ont rebondi après la baisse d'hier (lundi) à l'ouverture, ce qui valide notre point de vue selon lequel le repli du marché représentait une pause sur le risque et non pas un tournant vers les valorisations moins risquées", écrivent dans une note les analystes de Morgan Stanley.

En Europe, l'indice de la volatilité a reculé de près de 3% et presque tous les grands secteurs de la cote ont fini en hausse, avec en tête les ressources de base (+1,73%), l'automobile (+1,64%) et les banques (+1,33%).

A Paris, Crédit agricole a fini en tête du CAC avec une hausse de 3,8%. La plus forte baisse de l'indice parisien est pour Danone (-1,39%), qui finalise le rachat du spécialiste américain de l'alimentation bio WhiteWave.

Parmi les autres variations notables, l'équipementier pétrolier italien Tenaris a pris 7,69%, la meilleure performance du Stoxx 600, après des propos de son actionnaire de contrôle, Paolo Rocca, encourageants sur les perspectives du groupe sur le marché américain.

Si le climat s'apaise sur les places financières, les Etats-Unis n'en restent pas moins le principal sujet de préoccupation des investisseurs. L'incapacité de Donald Trump à faire voter par le Congrès son projet de réforme de l'assurance santé Obamacare a secoué les marchés lundi mais ne remet toutefois en cause ni la volonté du président américain de réformer la fiscalité, ni l'amélioration globale de la conjoncture.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes ont terminé mardi dans le vert, la déception liée à l'échec de Donald Trump au Congrès vendredi sur l'Obamacare cédant la place à un appétit retrouvé pour le risque. À Paris, l'indice CAC 40 a gagné 28,77 points (0,57%) à 5.046,20 points. À Francfort, le Dax a pris 1,28%, emmené par Commerzbank (+3,31%) et Deutsche Bank (+2,9%), tandis qu'à Londres, le FTSE avançait de 0,68%. /Photo prise le 1er mars 2017/REUTERS/Ralph Orlowski