Accord salarial pour le personnel au sol des aéroports de Berlin

mardi 28 mars 2017 10h36
 

BERLIN (Reuters) - Le syndicat allemand Verdi a accepté un accord salarial sur trois ans pour ses 2.000 membres travaillant au sol dans deux aéroports de Berlin, mettant fin à un conflit social qui a provoqué l'annulation de nombreux vols au cours des dernières semaines.

L'accord prévoit une hausse moyenne de 14% des salaires en quatre étapes sur une période de trois années, une amélioration du salaire horaire et des termes des contrats des salariés, précise Verdi dans un communiqué mardi.

Verdi demandait une revalorisation du salaire horaire à 12 euros dans le cadre d'un accord collectif d'un an. La direction proposait une hausse de dix centimes sur quatre années avant d'accepter une hausse de 8% sur trois ans.

L'accord doit maintenant être approuvé par les salariés.

"Nous avons dû faire un compromis global et douloureux pour parvenir à un résultat mais les employeurs ont également fait un effort au final", a déclaré Enrico Rümker, négociateur de Verdi.

Trois jours de grève observés par les personnels au sol au cours du mois de mars avaient conduit à l'annulation de plus de 1.800 vols, soit quasiment la totalité des rotations aériennes sur les deux aéroports de Berlin concernés.

(Madeline Chambers; Pierre Sérisier pour le service français)

 
Le syndicat allemand Verdi a accepté un accord salarial sur trois ans pour ses 2.000 membres travaillant au sol dans les aéroports de Berlin, mettant fin à un conflit social qui a provoqué l'annulation d'environ 2.000 vols au cours des dernières semaines. /Photo prise le 13 mars 2017/REUTERS/Hannibal Hanschke