24 mars 2017 / 12:46 / dans 6 mois

La banque centrale russe abaisse son taux directeur à 9,75%

Elvira Nabiullina, gouverneur de la Banque centrale russe. La banque de Russie a réduit vendredi son taux directeur à 9,75% et a dit envisager d'autres baisses ultérieurement en raison d'une inflation qui se rapproche de son objectif. /Photo prise le 24 mars 2017/REUTERS/Maxim Shemetov

MOSCOU (Reuters) - La banque centrale russe a réduit vendredi son taux directeur à 9,75% et a dit envisager d‘autres baisses ultérieurement en raison d‘une inflation qui se rapproche de son objectif.

Cette baisse, qui amène le taux directeur de la banque à son niveau de 2014, constitue une surprise pour certains intervenants sur le marché.

La majorité des analystes interrogés par Reuters s‘attendaient à un statu quo dans la politique monétaire de la banque.

Dans un communiqué, la banque dit “constater que le ralentissement de l‘inflation dépasse les prévisions, que les prévisions d‘inflation continuent de reculer et que l‘activité économique se redresse”.

La devise russe s‘est raffermie légèrement à 57,26 roubles pour un dollar contre 57,37 peu avant la baisse de taux.

La banque centrale russe, qui vise une hausse annuelle des prix de 4%, a dit envisager de réduire davantage ses taux en raison d‘une inflation tombée à un creux de 4,3% en mars.

“La Banque de Russie évaluera une nouvelle dynamique de l‘inflation et de l‘économie (...) et étudiera la possibilité d‘une baisse progressive du taux directeur au deuxième et au troisième trimestres de l‘année en cours”, a-t-elle dit.

Si la banque note un ralentissement important de l‘inflation comparé aux niveaux de près de 17% enregistrés il y a un peu plus de deux ans, elle exprime son inquiétude face à l‘inertie des anticipations d‘inflation et à la volatilité sur les marchés mondiaux.

L‘institut d‘émission monétaire russe juge également que les perspectives économiques se sont quelque peu améliorées. Il voit à présent le produit intérieur brut croître de 1 à 1,5% en 2017 contre une prévision précédente inférieure à 1%.

Ses prévisions sur l‘évolution des cours du pétrole, principale ressource à l‘exportation de l‘économie russe, n‘ont en revanche pas changé. La banque centrale a dit vendredi prévoir un baril de brut à 40 dollars d‘ici la fin de l‘année.

La prochaine réunion de politique monétaire de la banque centrale est prévue le 28 avril.

Andrey Ostroukh et Alexander Winning; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below