Wall Street se reprend un peu mais reste sceptique

mercredi 22 mars 2017 22h00
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York s'est stabilisée mercredi, mais le scepticisme demeure quant à la capacité du président américain Donald Trump à mener à bien ses réformes, doutes qui avaient entraîné mardi le repli le plus marqué de Wall Street depuis la victoire de l'homme d'affaires à l'élection présidentielle du 8 novembre.

L'indice Dow Jones a fini en baisse de 0,03%, cédant 6,71 points, à 20.661,30 et accusant une cinquième séance de baisse de suite.

Le S&P-500, plus large, a en revanche pris 4,43 points, soit 0,19%, à 2.348,45 et le Nasdaq Composite, notamment soutenu par la progression de 1,13% du titre Apple, a avancé de son côté de 27,82 points (+0,48%) à 5.851,64.

Le compartiment technologique (+0,80%), également porté par les actions Microsoft (+1,28%), Intel (0,94%) et Cisco (+0,65%), a d'ailleurs inscrit la meilleure performance sectorielle du jour, devant les industrielles (+0,38%).

"Les investisseurs disposant de beaucoup d'argent ont vu la baisse de mardi et le repli initial de Wall Street ce mercredi comme une opportunité d'achat", a noté Alan Lancz, président de la société de conseil en investissements Alan B. Lancz & Associates.

Cependant, à ce stade du mois de mars, les trois principaux indices de Wall Street sont partis pour subir leur premier recul mensuel en cinq mois, signe que l'effet "Trump", qui a propulsé la place new-yorkaise vers de nouveaux sommets, touche peut-être à sa fin.

Après avoir redouté pendant des mois, avant le scrutin du 8 novembre, une victoire du magnat immobilier à l'élection présidentielle, les investisseurs ont ensuite applaudi des deux mains ses promesses de baisses des impôts, de dérégulation et de relance via des travaux d'infrastructure.

Mais, après les deux premiers mois de la nouvelle administration Trump, les acteurs de marché commencent à se demander si le nouvel occupant de la Maison blanche arrivera à tenir parole au vu, entre autres, de la difficulté qu'il rencontre à faire passer son projet de loi anti-Obamacare, la réforme de l'assurance maladie mise en place par son prédécesseur, le premier grand test législatif de son mandat.   Suite...

 
La Bourse de New York s'est stabilisée mercredi, mais le scepticisme demeure quant à la capacité du président américain Donald Trump à mener à bien ses réformes. Le Dow Jones a fini en baisse de 0,03%, le S&P-500 a en revanche pris 0,19% et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 0,48%. /Photo prise le 22 mars 2017/REUTERS/Lucas Jackson