Les Bourses européennes évoluent en nette baisse dans les premiers échanges

mercredi 22 mars 2017 10h39
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en nette baisse dans les premiers échanges mercredi, dans le sillage du repli accusé à Wall Street et en Asie, les doutes croissants sur la capacité du président américain, Donald Trump, à mettre en oeuvre les politiques budgétaire et fiscale promises étant propices à des prises de bénéfices.

À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,81% à 4.962,02 points vers 08h57 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,78% et à Londres, le FTSE abandonne 0,93%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro lâche 0,72%, le FTSEurofirst 300 perd 0,81% et le Stoxx 600 se replie de 0,91%.

Les investisseurs s'inquiètent de voir l'administration Trump peiner à faire passer son projet de loi anti-Obamacare, la réforme de l'assurance maladie mise en place par son prédécesseur, qui constitue le premier grand test législatif de son mandat.

Ils y voient un signe que le président pourrait également rencontrer des difficultés à mettre en place les réductions promises d'impôts sur les sociétés, une mesure qui a fortement contribué au rally boursier de ces derniers mois.

Le secteur bancaire, un des compartiments qui a le plus profité de ce rally, accuse ainsi la plus forte baisse. Son indice européen Stoxx 600 chute de 1,94%. Le compartiment a également décroché mardi soir à Wall Street (-2,87%), où il a accusé sa plus forte baisse en une séance depuis juin.

A Paris, Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas affichent des replis compris entre 1,2% et 2%. A Milan, Unicredit perd 2,3% et à Londres, Standard Chartered lâche 2,76%.

L'aversion au risque favorise les actifs considérés comme refuge, à l'instar de l'or ou des emprunts d'Etat. Le métal jaune remonte vers les 1.250 dollars l'once, à ses niveaux de début mars. Sur les marchés obligataires, le rendement des obligations allemandes à 10 ans retombe à 0,416%, alors qu'il avait atteint un pic la veille à 0,488% sur fond de détente du risque politique en Europe après le débat télévisé entre les principaux candidats à l'élection présidentielle française.

Sur le marché américain, le rendement à deux ans est revenu mardi soir sous 1,26%, s'éloignant un peu plus du plus haut de sept ans et demi touché il y a une semaine à 1,38% en réaction au relèvement de taux de la Réserve fédérale.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes évoluent en nette baisse dans les premiers échanges mercredi. À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,81% à 4.962,02 points vers 08h57 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,78% et à Londres, le FTSE abandonne 0,93%. /Photo d'archives/ REUTERS/Ralph Orlowski