En Grande-Bretagne, l'inflation atteint 2,3% en février, au-dessus de l'objectif de la BoE

mardi 21 mars 2017 12h13
 

LONDRES (Reuters) - Le taux d'inflation a encore augmenté au Royaume-Uni en février pour atteindre 2,3%, dépassant pour la première fois depuis trois ans l'objectif de 2% de la Banque d'Angleterre (BoE).

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un taux de 2,1%, après 1,8% en janvier.

L'accélération de la hausse entre janvier et février est sans précédent depuis 2012 et le chiffre de février est le plus élevé depuis septembre 2013, a souligné mardi l'Office de la statistique nationale (ONS).

Ces données pourraient ajouter au malaise de certains responsables de la banque centrale au sujet du bas niveau des taux d'intérêt.

Le comité de politique monétaire (MPC) de la BoE a maintenu jeudi dernier le taux directeur à son plus bas historique de 0,25% mais, contrairement à ce qui était attendu, ce vote n'a pas été unanime pour la première fois depuis juillet, l'une de ses neuf membres, Kristin Forbes, s'était prononcée pour un relèvement à 0,5%.

Dans son communiqué, la banque centrale a indiqué que d'autres membres du comité n'étaient pas loin de suivre le même chemin, signe que les divisions pourraient s'accentuer.

Pour Ruth Gregory, économiste chez Capital Economics, le MPC va probablement laisser son taux de base inchangé pour le moment compte tenu des incertitudes autour des négociations à venir sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Mais la statistique de mardi ne fera rien pour rassurer les banquiers centraux inquiets de l'évolution des prix, selon elle. "Si l'économie continue de bien résister comme on s'y attend, les taux d'intérêt pourraient repartir à la hausse plus vite que ce qu'anticipent les marchés", estime-t-elle.

La statistique a fait monter la livre sterling à un plus haut de trois semaines face au dollar, ce qui a fait décrocher la Bourse de Londres où l'indice FTSE-100 cède 0,21% vers 11h00 GMT.   Suite...

 
Le taux d'inflation a encore augmenté au Royaume-Uni en février pour atteindre 2,3%, dépassant pour la première fois depuis trois ans l'objectif de 2% de la Banque d'Angleterre (BoE). /Photo prise le 14 février 2017/REUTERS/Hannah McKay