Danske Bank et Nordea coopèrent à une enquête pour blanchiment

mardi 21 mars 2017 07h27
 

COPENHAGUE (Reuters) - La banque danoise Danske Bank et la suédoise Nordea ont déclaré lundi coopérer avec les autorités qui enquêtent sur de possibles opérations de blanchiment d'argent via leurs filiales à l'étranger entre 2011 et 2014.

Le journal danois Berlingske a rapporté lundi que les deux établissements faisaient l'objet d'enquêtes de la part des autorités en Moldavie et en Lettonie pour blanchiment d'argent.

Plus de 7 milliards de couronnes danoises (942 millions d'euros) ont été transférés vers des comptes enregistrés dans ces deux banques de 2011 à 2014, écrit le journal en s'appuyant sur des données auxquelles il a eu accès en collaboration avec l'organisation Organized Crime and Corruption Reporting Project.

Danske Bank déclare dans un communiqué que ces transactions ont été quasi exclusivement réalisées via sa filiale estonienne et qu'elle a déjà discuté de ce sujet avec les autorités du Danemark et d'Estonie. Elle dit avoir reçu l'an dernier un blâme de la part de l'autorité danoise de supervision financière.

Un porte-parole de Nordea a déclaré que le banque suédoise ne "tolérerait jamais" d'être utilisée à des fins de blanchiment d'argent. Il a précisé que les transactions suspectes avaient eu lieu entre 2012 et 2014 et que la banque était engagée dans un vaste programme de lutte contre le blanchiment d'argent.

"Nous allons bien sûr coopérer pleinement avec les autorités", a-t-il dit.

(Teis Jensen, avec Johan Sennero et Johan Ahlander à Stockholm; Bertrand Boucey pour le service français)

 
La banque danoise Danske Bank et la suédoise Nordea ont déclaré lundi coopérer avec les autorités qui enquêtent sur de possibles opérations de blanchiment d'argent via leurs filiales à l'étranger entre 2011 et 2014. /Photo d'archives/REUTERS/Fabian Bimmer