L'Europe recule un peu à mi-séance, Wall Street devrait suivre

lundi 20 mars 2017 13h12
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en baisse modérée à mi-séance lundi et Wall Street est attendue en léger repli à l'ouverture, l'énergie pesant sur la tendance dans le sillage d'un recul des cours du pétrole.

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,31% à 5.013,75 points vers 11h35 GMT. Au même moment à Francfort, le Dax perd 0,3% et à Londres, le FTSE recule de 0,2%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,27%, le FTSEurofirst 300 0,19% et le Stoxx 600 0,17%.

Les contrats à terme signalent une baisse autour de 0,1% des indices de la Bourse de New York en début de séance.

En Europe, la plus forte baisse sectorielle est pour l'énergie qui cède 1% tandis que les cours du Brent de mer du Nord et du brut léger américain perdent respectivement 0,9% à 51,76 dollars le baril et 1,25% à 48,17.

Ce repli s'explique notamment par l'annonce vendredi d'une hausse du nombre de forages aux Etats-Unis et des niveaux de production toujours élevés pour les pays membres de l'Opep malgré les promesses du cartel de réduire les pompages afin de soutenir les prix.

Par ailleurs, la prudence des investisseurs européens fait suite à la réunion du G20, vendredi et samedi, durant laquelle les Etats-Unis ont empêché que soit affichée dans le communiqué final une position commune sur le rejet du protectionnisme.

"Les marchés d'actions européens ont commencé la semaine avec un fort sentiment d'aversion au risque après le communiqué du G20, qui reflète explicitement les intentions des Etats-Unis de mettre en oeuvre des mesures commerciales protectionnistes", explique l'analyste de marché Ipek Ozkardeskaya (London Capital Group).

Du côté des valeurs individuelles, Deutsche Bank cède 3,3%, la plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, à la veille de l'ouverture de la souscription pour son augmentation de capital de huit milliards d'euros dont le groupe a précisé les modalités dimanche.

Toujours à Francfort, Hugo Boss perd plus de 4%, la plus forte baisse du Stoxx 600, en réaction à un article de presse suggérant que GBL, la holding du milliardaire belge Albert Frère, n'est pas entré au capital du groupe de mode allemand.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes évoluent en baisse modérée à mi-séance lundi et Wall Street est attendue en léger repli à l'ouverture. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,31% vers 11h35 GMT. Au même moment à Francfort, le Dax perd 0,3% et à Londres, le FTSE recule de 0,2%. /Photo prise le 15 février 2017/REUTERS/Ralph Orlowski