19 mars 2017 / 12:58 / il y a 6 mois

La perquisition chez Audi visait le bureau du patron de VW

Les bureaux du président du directoire de Volkswagen Matthias Müller (photo) ont eux aussi été fouillés lors de la vaste perquisition menée mercredi dernier chez Audi dans le cadre de l'enquête sur les émissions polluantes affectant le groupe automobile. /Photo prise le 14 mars 2017/REUTERS/Fabian Bimmer

FRANCFORT (Reuters) - Les bureaux du président du directoire de Volkswagen Matthias Müller ont eux aussi été fouillés lors de la vaste perquisition menée mercredi dernier chez Audi dans le cadre de l‘enquête sur les émissions polluantes affectant le groupe automobile, rapporte le journal Bild am Sonntag.

Une centaine d‘enquêteurs ont fouillé mercredi le siège d‘Audi à Ingolstadt, en Bavière et son usine de Neckarsulm dans le Bade-Wurtemberg, ainsi que le siège de la maison mère d‘Audi, Volkswagen, à Wolfsburg, en Basse-Saxe.

Il s‘agissait des premières perquisitions organisées par le parquet depuis le début de l‘affaire du trucage des logiciels de contrôle des émissions polluantes des véhicules diesel de Volkswagen en septembre 2015.

Selon le Bild am Sonntag, les enquêteurs se sont intéressés à 47 employés de VW dont Matthias Müller et Rupert Stadler, le président du directoire d‘Audi. Ils étaient à la recherche d‘agendas personnels, d‘ordinateurs portables et des cartes à puces des smartphones.

Müller était visé parce qu‘il est aussi président du conseil de surveillance d‘Audi, indique Bild am Sonntag.

Edward Taylor; Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below