Wall Street en léger repli avec les utilities et la pharma

jeudi 16 mars 2017 22h37
 

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en petite baisse jeudi sous la pression des services aux collectivités et des valeurs de la santé, affectés les premiers par la hausse des rendements obligataires et les secondes par des prises de bénéfice.

L'indice Dow Jones a cédé 15,55 points, soit 0,07%, à 20.934,55, après avoir oscillé entre des extrêmes de 21.000 et 20.893 points.

Le Standard & Poor's-500, plus large, a abandonné 3,88 points ou 0,16% à 2.381,38.

Le Nasdaq Composite a grappillé 0,71 point (0,01%) à 5.900,76, soutenu par un nouveau record d'Apple et une envolée d'Oracle après ses résultats.

Les traders ont réagi à l'inverse de la veille au ton plus modéré que prévu de la Réserve fédérale mercredi après l'annonce sans surprise d'une hausse de ses taux d'intérêt.

La Fed a coupé court aux conjectures sur une accélération du resserrement monétaire, conservant toujours son scénario de deux autres hausses de taux cette année.

Les taux obligataires, en forte baisse mercredi, se sont repris avec le rendement du taux à 10 ans qui est remonté à 2,53% contre 2,50% la veille.

Les valeurs financières ont elles aussi repris des couleurs mais celles des services aux collectivités ("utilities"), sensibles aux taux, ont décroché et leur indice a reculé de 1,1%, la plus forte baisse des indices sectoriels S&P.   Suite...

 
La Bourse de New York a fini en légère baisse de 0,08% jeudi, l'indice Dow Jones cédant 16,30 points à 20.933,80. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid