Les investissements chinois à l'étranger en net recul

jeudi 16 mars 2017 20h16
 

PEKIN (Reuters) - Les investissements chinois directs à l'étranger ont fondu de plus de moitié au cours des deux premiers mois de l'année par rapport à la même période de 2016, les entreprises chinoises étant confrontées à la volonté des autorités de tarir les sorties de capitaux.

Ils ont atteint 92,42 milliards de yuans (12,5 milliards d'euros), soit un recul de 52,8% sur un an, a annoncé jeudi le ministère du Commerce.

Les calculs de Reuters effectués à partir de ces données permettent d'estimer le montant de ces investissements à l'étranger à 39,15 milliards de yuans en février, soit un plus bas depuis au moins 17 mois, après 53,27 milliards de yuans en janvier.

La Chine a renforcé l'an dernier son contrôle des capitaux face aux pressions s'exerçant sur sa devise.

Les investissements à l'étranger dans le divertissement, les sports et l'immobilier ont en particulier fortement baissé en janvier-février, les autorités ayant prévenu qu'elles seraient très attentives aux investissements "irrationnels" dans ces secteurs d'activité.

Les investissements directs étrangers en Chine ont aussi reculé au cours des deux premiers mois de l'année mais moins fortement, de 2,3% sur un an à 138,68 milliards de yuans.

(Bureau de Pékin; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

 
Les investissements chinois directs à l'étranger ont fondu de plus de moitié au cours des deux premiers mois de l'année par rapport à la même période de 2016, les entreprises chinoises étant confrontées à la volonté des autorités de tarir les sorties de capitaux. /Photo prise le 9 novembre 2016/REUTERS/Aly Song