Sainsbury's enregistre une baisse des ventes au 4e trimestre, pressions sur les coûts

jeudi 16 mars 2017 09h35
 

LONDRES (Reuters) - Sainsbury's a fait état jeudi d'une légère baisse de ses ventes trimestrielles, le numéro deux britannique des supermarchés évoquant les incertitudes concernant les pressions sur ses coûts.

L'ensemble du secteur de la distribution doit faire face à une hausse des coûts liés aux importations, du fait à la fois de la chute de la livre depuis le vote du 23 juin en faveur d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne et du renchérissement des cours de certaines matières premières.

"Le marché reste très concurrentiel et l'impact des pressions sur les coûts reste incertain", a déclaré Mike Coupe, directeur général de Sainsbury's, tout en ajoutant que le groupe restait bien placé pour passer au travers de ces pressions externes.

Le distributeur a déclaré que les ventes, hors essence, de ses magasins ouverts depuis au moins un an avaient reculé de 0,5% sur les neuf semaines au 11 mars, quatrième trimestre de l'exercice fiscal 2016-2017. Les analystes avaient anticipé des ventes constantes variant de -1,0% à +0,3%.

Sainsbury's note que si l'on tient compte de la date tardive de Pâques cette année, les ventes en magasins constants du quatrième trimestre sont identiques à celles du troisième, quand elles avaient progressé de 0,1%.

Les données montrent une bonne performance d'Argos, un distributeur généraliste détenu par Home Retail, enseigne rachetée l'an dernier par Sainsbury's.

Les ventes constantes d'Argos ont progressé de 4,3% au quatrième trimestre contre +4,0% au troisième.

(James Davey, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Sainsbury's a fait état jeudi d'une légère baisse de ses ventes trimestrielles, le numéro deux britannique des supermarchés évoquant les incertitudes concernant les pressions sur ses coûts. /Photo d'archives/REUTERS/Neil Hall