La Réserve fédérale américaine relève ses taux, encore deux hausses prévues en 2017

jeudi 16 mars 2017 07h05
 

par Howard Schneider et Jason Lange

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a, comme prévu, relevé d'un quart de point son principal taux d'intérêt mercredi, donnant un tour de vis monétaire pour la deuxième fois en trois mois et prenant ainsi acte de la bonne santé du marché du travail et d'une inflation qui se rapproche enfin de son objectif.

Ce nouveau pas vers une normalisation progressive de la politique monétaire, annoncé à l'issue de deux jours de débats du Federal Open Market Committee (FOMC), était jugé acquis par la quasi-totalité des investisseurs dans un contexte marqué par des indicateurs économiques globalement solides.

Lors de la conférence de presse qui a suivi l'annonce de la décision du FOMC, la présidente de la Fed Janet Yellen s'est montrée confiante dans la trajectoire prise par la première économie mondiale.

"Nous avons constaté au cours des derniers mois que l'économie s'était améliorée exactement comme nous l'avions anticipé. Nous sommes assez confiants au sujet de la trajectoire de l'économie", a-t-elle dit.

L'objectif de taux des fonds fédéraux ("fed funds"), principal instrument de la politique monétaire de la Fed, est ainsi porté à 0,75%-1,0%, se rapprochant ainsi du bas de la fourchette dans laquelle il se situait avant la crise financière de 2007-2009.

Comme lors de sa précédente hausse des taux, intervenue en décembre 2016, la Fed a dit anticiper en tout trois hausses du loyer de l'argent en 2017 et trois autres en 2018.

Malgré le relèvement des taux directeurs, décision généralement favorable à la monnaie du pays concerné, le dollar a baissé de plus de 1% face à un panier de devises internationales, certains intervenants étant déçus que la banque centrale n'ait pas laissé entrevoir quatre hausses des taux cette année.

Les rendements des emprunts du Trésor ont également fortement reculé, mais Wall Street a de son côté gagné plus de 0,5%, les investisseurs étant rassurés par le maintien du calendrier de la Fed.   Suite...

 
La Réserve fédérale américaine a, comme prévu, relevé d'un quart de point son principal taux d'intérêt mercredi, donnant un tour de vis monétaire pour la deuxième fois en trois mois et prenant ainsi acte de la bonne santé du marché du travail et d'une inflation qui se rapproche enfin de son objectif. /Photo d'archives/REUTERS/Jonathan Ernst