COR-Taux de chômage au plus bas depuis 2005 mais salaires en berne

mercredi 15 mars 2017 11h28
 

LONDRES (Reuters) - (Bien lire 2005 au lieu de 1975)

Le taux de chômage britannique a reculé à son plus bas niveau depuis plus de 10 ans sur la période novembre-janvier, à 4,7%, mais les salaires ont connu dans le même temps leur plus faible croissance depuis près d'un an, un signe inquiétant pour l'économie alors que le pays se prépare à enclencher la procédure de divorce avec l'Union européenne.

A 4,7%, contre 4,8% en août-octobre, le taux de chômage est à son plus bas depuis l'été 2005, a précisé mercredi l'Office nationale des statistiques. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un taux de chômage stable.

Le nombre de demandeurs d'emplois inscrits a baissé de 31.000, selon l'ONS.

Les rémunérations, primes et bonus inclus, ont augmenté parallèlement de 2,2% en rythme annuel en novembre-janvier, leur croissance la plus faible depuis février-avril 2016. En données ajustées de l'inflation, la hausse n'est plus que de 0,7%, au plus bas depuis octobre 2014.

Ce volet de la statistique fait craindre pour la consommation des ménages, l'un des principaux moteurs de la croissance britannique.

(Service économique)

 
Le taux de chômage britannique a reculé à son plus bas niveau depuis plus de 10 ans sur la période novembre-janvier, à 4,7%, mais les salaires ont connu dans le même temps leur plus faible croissance depuis près d'un an. /Photo prise le 3 mars 2017/REUTERS/Andrew Yates