L'Europe finit dans le rouge, pénalisée par le pétrole

mardi 14 mars 2017 19h19
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé mardi dans le rouge, pénalisées par les valeurs de l'énergie après l'annonce d'une hausse des stocks mondiaux de pétrole malgré la mise en oeuvre d'un accord pour encadrer la production.

Longtemps attentiste à la veille des annonces de la Réserve fédérale américaine et des élections législatives néerlandaises, le climat a changé après la publication du rapport mensuel de l'Opep.

Les pays membres de l'Opep respectent de mieux en mieux les accords de réduction de la production mais la prévision de l'offre est en hausse pour les producteurs extérieurs au cartel, explique ce rapport, qui cite notamment la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis.

À Paris, l'indice CAC 40 a perdu 0,51% (25,34 points) à 4.974,26 points. À Francfort, le Dax a limité son repli à 0,01% et à Londres le FTSE a abandonné 0,13%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro a abandonné 0,47%, le FTSEurofirst 300 0,34% et le Stoxx 600 0,31%.

Les indices ont peu réagi à l'annonce de la mise en examen de François Fillon dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs dont aurait bénéficié sa famille, dernier développement dans la campagne agitée du candidat de la droite à la présidentielle française.

La plus forte baisse sectorielle en Europe est pour l'énergie (-1,68%) mais les banques (-1,21%) ont également pesé sur la tendance avec notamment des replis de 4,04% pour Amundi, plus forte baisse de l'Eurofirst 300, et de 2,17% pour BNP Paribas, le plus net recul du CAC.

La plus forte hausse du Stoxx 600 est pour le géant allemand de l'énergie RWE qui a gagné 6,48% après avoir dit qu'il pourrait réduire sa participation dans sa filiale d'énergies renouvelables Innogy (+4,31%), sans commenter des informations de presse prêtant au français (-1,35%) un intérêt pour Innogy.

RWE et Innogy ont toutefois réduit légèrement leur gains peu avant la clôture, des traders citant une informatino de la chaîne BFM Business selon laquelle Engie ne serait pas intéressé par Innogy.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes ont terminé mardi dans le rouge, pénalisées par les valeurs de l'énergie après l'annonce d'une hausse des stocks mondiaux de pétrole malgré la mise en oeuvre d'un accord pour encadrer la production. À Paris, l'indice CAC 40 a perdu 0,51% (25,34 points) à 4.974,26 points. À Francfort, le Dax a limité son repli à 0,01% et à Londres le FTSE a abandonné 0,13%. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults