Wall Street ouvre en baisse, Fed et pétrole pèsent

mardi 14 mars 2017 15h08
 

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mardi en légère baisse, la prudence dominant chez les investisseurs à la veille des annonces de la Réserve fédérale américaine (Fed) tandis que le secteur pétrolier pèse sur la cote dans le sillage du repli brutal des cours du brut après le rapport de l'Opep.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 0,13%, à 20.855,18 . Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,28% à 2.366,90 points et le Nasdaq Composite cède 0,35% à 5.855,74 points.

Le Federal Open Market Committee (FOMC), le comité de politique monétaire de la Fed, se réunit dès ce mardi et devrait décider mercredi d'un nouveau relèvement d'un quart de point de l'objectif de taux des "fed funds".

Si un relèvement des taux est largement attendu, le calendrier du resserrement monétaire de la Fed en 2017 reste incertain et les opérateurs de marché guetteront toute indication à ce sujet lors de la conférence de presse de la présidente de l'institution, Janet Yellen.

Aux valeurs, Valeant Pharmaceuticals chute de 12,5%, l'investisseur William Ackman ayant annoncé que son fonds spéculatif Pershing Square avait vendu la totalité de sa participation.

De son côté, Lantheus Holdings décroche de 11,7% après avoir annoncé que certains de ses actionnaires allaient céder 3 millions d'actions.

A l'inverse, Moneygram International s'envole de 27% à 16,10 dollars après la surenchère d'Euronet Worldwide sur l'offre du chinois Ant Financial, filiale de paiements d'Alibaba (+0,4%). Euronet a proposé 15,20 dollars par action pour reprendre le spécialiste du transfert de fonds, contre 13,25 dollars pour Ant Financial.

La chute brutale des cours du brut après la publication du rapport mensuel de l'Opep pénalise les valeurs pétrolières. Lanterne rouge du S&P-500, Marathon Oil perd 4,7%. Au sein du Dow, Chevron baisse de 1,2% et ExxonMobil cède 0,5%.

Avant l'ouverture de Wall Street, le recul des cours du brut avait déjà poussé les marchés d'actions européens, également prudents face aux annonces de la Fed et à la tenue des élections législatives aux Pays-Bas, en territoire négatif.   Suite...

 
La Bourse de New York a ouvert mardi en légère baisse, la prudence dominant chez les investisseurs à la veille des annonces de la Réserve fédérale américaine (Fed) tandis que le secteur pétrolier pèse sur la cote dans le sillage du repli brutal des cours du brut après le rapport de l'Opep. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 0,13%, à 20.855,18. /Photo prise le 8 mars 2017/REUTERS/Brendan McDermid