Mitsubishi devrait produire des pick-ups avec Nissan

vendredi 10 mars 2017 20h27
 

par Laurence Frost

GENEVE (Reuters) - Mitsubishi Motors et sa nouvelle maison-mère Nissan envisagent de produire en commun des pick-ups dans le Sud-Est asiatique, en quête de synergies au sein de l'alliance Renault-Nissan, a déclaré un haut responsable à Reuters.

Les deux groupes japonais pourraient mettre en commun leur architecture technique et la production des futurs pick-ups de remplacement pour le Nissan Navara et le Mitsubishi Triton construits tous deux en Thaïlande, a expliqué Trevor Mann, directeur général adjoint de Mitsubishi, lors d'un entretien donné au salon de l'automobile de Genève.

L'architecture des pick-ups de Mitsubishi va probablement constituer la base des futurs modèles produits par l'alliance, a expliqué Mann.

"Si on examine nos coûts de revient dans cette région, nous sommes la référence au sein de l'alliance", a-t-il ajouté. "Notre technologie en matière de 4x4, notre base de coûts sur les pick-ups sont meilleures que ceux de Nissan."

Nissan a investi 237 milliards de yens (2,08 milliards d'euros) dans l'acquisition de 34% du capital de Mitsubishi Motors et en est devenu le premier actionnaire en octobre dernier.

Les ventes de Mitsubishi, qui a reconnu en avril avoir falsifié les données de consommation de plusieurs modèles, ont ralenti et le constructeur devrait publier des pertes sur son exercice fiscal qui s'achèvera à la fin mars. Mann a été chargé par Carlos Ghosn, PDG de Nissan comme de Renault, d'oeuvrer à son redressement.

Les ventes de Mitsubishi devraient rebondir cette année et dépasser à nouveau le million d'unités, a indiqué Mann.

La coopération envisagée en Thaïlande s'étendra rapidement à d'autres pays de la régions, dont l'Indonésie et les Philippines où les deux constructeurs possèdent des usines, a dit Mann. Mais les pick-ups seront toujours assemblés en Thaïlande, où ils représentent 40% des ventes.   Suite...

 
Mitsubishi Motors et sa nouvelle maison-mère Nissan envisagent de produire en commun des pick-ups dans le Sud-Est asiatique, en quête de synergies au sein de l'alliance Renault-Nissan, a déclaré Trevor Mann (photo), directeur général adjoint de Mitsubishi. Les deux groupes japonais pourraient mettre en commun leur architecture technique et la production des futurs pick-ups de remplacement pour le Nissan Navara et le Mitsubishi Triton construits tous deux en Thaïlande. /Photo d'archives/REUTERS/Adnan Abidi