Wall Street interrompt de peu sa série baissière

jeudi 9 mars 2017 23h13
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en petite hausse jeudi, tirée en fin de séance par un rebond du compartiment de l'énergie, dans un marché attentiste à la veille de la publication des chiffres de l'emploi de février.

L'indice Dow Jones a grappillé 2,46 points à 20.858,19, soit un gain de 0,01% minime mais suffisant pour mettre fin à une série de trois séances de baisse qui était inédite depuis l'élection de Donald Trump à la Maison blanche le 8 novembre.

Le Standard & Poor's 500, qui restait aussi sur trois séances de repli après les records de la semaine dernière, a avancé de 1,89 point ou 0,08% à 2.364,87 et le Nasdaq Composite a grignoté 1,26 point (0,02%) à 5.838,81.

Beaucoup d'investisseurs sont restés sur la touche dans l'attente de la statistique de l'emploi qui devrait conforter vendredi le scénario d'une première hausse de taux de l'année mercredi prochain, à l'issue de la réunion de deux jours du comité de politique monétaire (Fomc) de la Réserve fédérale.

Le consensus établi par Reuters est de 190.000 créations d'emplois en février, après les 227.000 annoncées pour janvier, mais nombre d'économistes ont revu leur estimation à la hausse au vu des chiffres publiés mercredi par le cabinet ADP pour l'emploi dans le secteur privé.

Publiées jeudi, les inscriptions au chômage de la semaine dernière ont certes augmenté de 20.000 à 243.000, mais en restant inférieures pour la 105e semaine d'affilée au seuil des 300.000.

Au vu de la robustesse du marché du travail, mais aussi de la hausse de l'inflation et les déclarations très claires de plusieurs responsables de la Fed la semaine dernière, les traders estiment à près de 90% la probabilité d'une hausse de taux mercredi prochain, qui serait la première depuis décembre.

Après l'euphorie des derniers mois dans l'espoir d'une mise en oeuvre rapide des baisses d'impôts et mesures de dérégulation promises par Donald Trump, le marché marque le pas depuis plusieurs jours.   Suite...

 
À New York, le Dow Jones a grappillé 2,46 points à 20.858,19, soit un gain de 0,01% minime mais suffisant pour mettre fin à une série de trois séances de baisse qui était inédite depuis l'élection de Donald Trump à la Maison blanche le 8 novembre. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid