Deutsche Bank soutenu par ses principaux actionnaires

jeudi 9 mars 2017 20h23
 

FRANCFORT (Reuters) - Les trois principaux actionnaires de Deutsche Bank, qui détiennent ensemble près de 20% du capital de la banque allemande, devraient soutenir sa nouvelle augmentation de capital, ont dit à Reuters plusieurs sources proches du dossier, malgré la défiance des petits actionnaires à l'égard du plan de redressement dévoilé dimanche.

Le président du directoire du groupe allemand, John Cryan, devrait pouvoir ainsi compter sur le soutien du numéro un mondial de la gestion d'actifs, l'américain BlackRock, un groupe qatari d'investisseurs, ainsi que le chinois HNA, ont précisé les sources.

Ces trois actionnaires de premier plan ont refusé de commenter l'information.

John Cryan essaye de persuader les actionnaires de remettre au pot 8 milliards d'euros pour soutenir un nouveau plan de recapitalisation, ce qui pourrait amener la banque à lever au total plus de 26 milliards d'euros au cours des sept dernières années, un chiffre supérieur à sa capitalisation boursière.

Après des années de restructuration, Deutsche Bank cherche à lever des fonds dans le cadre de ses efforts pour renforcer son bilan et dégager des liquidités pour des investissements stratégiques, mais l'augmentation de capital place les investisseurs dans une position inconfortable.

S'ils ne souscrivent pas à la levée de fonds, leurs actions seront diluées et leur influence sera réduite.

En octobre, les investisseurs qataris, réunis autour de l'ex-Premier ministre Cheikh Hamad ben Jassiom al-Thani, avaient déjà accepté d'accroître leur participation dans Deutsche Bank, selon des sources proches du dossier.

A en croire un porte-parole d'al-Thani, leur position n'a pas changé et l'ancien chef du gouvernement qatari a rencontré Deutsche Bank ces dernières semaines.

Les investisseurs qataris sont les premiers actionnaires de Deutsche Bank avec une participation d'environ 10%.   Suite...

 
Les trois principaux actionnaires de Deutsche Bank, qui détiennent ensemble près de 20% du capital de la banque allemande, devraient soutenir sa nouvelle augmentation de capital, ont dit à Reuters plusieurs sources proches du dossier, malgré la défiance des petits actionnaires à l'égard du plan de redressement dévoilé dimanche. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai