9 mars 2017 / 11:57 / il y a 5 mois

Engie vend ses activités de gaz de schiste en GB à Ineos

Engie a vendu ses activités de gaz de schiste en Grande-Bretagne à Ineos, a annoncé jeudi le groupe pétrochimique suisse, qui n'a pas dévoilé le montant de l'opération. Ineos, qui a largement investi pour développer ses activités de gaz de schiste britanniques, a indiqué reprendre totalement le portefeuille de licences du groupe français pour les explorations terrestres, dans lesquelles il possédait déjà des participations pour sept d'entre elles. /Photo prise le 27 janvier 2016/Russell Cheyne

LONDRES (Reuters) - Engie a vendu ses activités de gaz de schiste en Grande-Bretagne à Ineos, a annoncé jeudi le groupe pétrochimique suisse, qui n'a pas dévoilé le montant de l'opération.

Ineos, qui a largement investi pour développer ses activités de gaz de schiste britanniques, a indiqué reprendre totalement le portefeuille de licences du groupe français pour les explorations terrestres, soit 15 licences, dont sept dans lesquelles il possédait déjà des participations.

Ineos, qui a récemment ramené son siège social de Suisse vers la Grande-Bretagne, veut investir un milliard de livres dans le gaz de schiste pour alimenter son pôle pétrochimique.

A l'inverse, la décision illustre le recentrage d'Engie sur les infrastructures énergétiques, comme les gazoducs, et les services, après la forte baisse qu'ont connu les cours pétroliers.

Le gouvernement britannique a déclaré vouloir exploiter le sous-sol censé receler des réserves conséquentes de gaz de schiste compenser la baisse de production de pétrole et de gaz mer du Nord. Il en attend la création de quelque 64.000 emplois et un soutien à la croissance économique.

Mais le développement a été ralenti en raison d'obstacles des autorités de régulation et de l'opposition d'une partie de l'opinion publique qui juge l'exploitation incompatible avec la lutte contre le changement climatique et craint une contamination de la nappe phréatique.

L'action Engie gagnait 0,5% en Bourse de Paris vers 12h00 GMT, dont l'indice CAC-40 cédait 0,16% dans le même temps.

Karolin Schaps, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below