9 mars 2017 / 10:01 / il y a 6 mois

Linde poursuit sa fusion avec Praxair; objectif rentabilité

Linde a déclaré jeudi que son projet de fusion avec Praxair se poursuivait et qu'il comptait augmenter sa rentabilité cette année. Le groupe de gaz industriels compte toujours boucler d'ici la fin avril ou le début mai cette opération entre égaux qui donnera naissance à un géant du secteur valorisé à quelque 65 milliards de dollars (61,56 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle

MUNICH (Reuters) - Linde a déclaré jeudi que son projet de fusion avec Praxair se poursuivait et qu‘il comptait augmenter sa rentabilité cette année.

Le groupe de gaz industriels compte toujours boucler d‘ici la fin avril ou le début mai cette opération entre égaux qui donnera naissance à un géant du secteur valorisé à quelque 65 milliards de dollars (61,56 milliards d‘euros).

Le groupe munichois vise une hausse du chiffre d‘affaires de 3% cette année mais il pourrait tout aussi bien diminuer d‘un même pourcentage en raison d‘un “environnement de marché difficile”.

L‘entreprise anticipe une croissance du bénéfice d‘exploitation variant de 0% à 7% grâce à des réductions de coûts contre une progression de 3% en 2016.

“Nos efforts pour rendre Linde encore plus rentable ont déjà un impact”, a déclaré le président du directoire Aldo Belloni dans un communiqué. “Nous serons capables à l‘avenir d‘opérer avec encore plus de succès.”

Praxair est presque deux fois plus rentable que Linde.

Belloni a également précisé que certains acteurs du secteur avaient montré de l‘intérêt pour les actifs dont Linde devait se séparer en raison de la fusion.

“Des acteurs du marché ont commencé à exprimer publiquement un intérêt pour certains actifs”, a-t-il dit.

Peter Spengler, analyste chez DZ Bank a estimé que les orientations de Linde constituaient “une bonne surprise et (allant) au-delà de nos attentes”.

Le groupe de gaz industriels a fait état d‘un chiffre d‘affaires stagnant en 2016, de 16,9 milliards d‘euros, et d‘un bénéfice d‘exploitation en hausse de 3% à 4,1 milliards d‘euros, ce qui est conforme à ses attentes et qui s‘entend hors Gist, filiale de logistique qu‘il compte vendre.

Linde se propose de verser un dividende 2016 en hausse de 7% à 3,70 euros par action.

Vers 9h30 GMT, le titre perdait 0,23% à 151,80 euros à la Bourse de Francfort, qui au même moment reculait de 0,14%.

Georgina Prodhan, Wilfrid Exbrayat et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below