9 mars 2017 / 08:06 / il y a 5 mois

La Banque de France relève sa prévision de croissance à 0,4% au 1er trimestre

La Banque de France a revu en hausse sa prévision de croissance de l'économie française au premier trimestre 2017 à 0,4%, en hausse de 0,1 point, dans sa deuxième estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture pour février publiée jeudi. L'enquête de la Banque de France pour le mois de février met en évidence hausse de deux points de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 104 et une progression d'un point de celui du bâtiment, à 101 également. /Photo d'archives/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - La Banque de France a revu en hausse sa prévision de croissance de l'économie française au premier trimestre 2017 à 0,4%, en hausse de 0,1 point, dans sa deuxième estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture pour février publiée jeudi.

La prévision de la banque centrale française pour le trimestre en cours dépasse légèrement celle de l'Insee, qui tablait sur +0,3% dans sa dernière note de conjoncture publiée en décembre.

Pour la Banque de France, la progression du produit intérieur brut (PIB) se ferait ainsi au même rythme qu'en fin d'année dernière, la deuxième estimation de l'Insee publiée la semaine dernière ayant confirmé une hausse de +0,4% lors du dernier trimestre 2016.

L'enquête de la Banque de France pour le mois de février met en évidence hausse de deux points de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 104 et une progression d'un point de celui du bâtiment, à 101 également.

Celui du secteur de services, qui avait atteint en janvier un plus haut depuis juin 2011, est resté stable à 101.

Dans l'industrie, les chefs d'entreprise interrogés évoquent un rebond de la production le mois dernier, avec des progressions plus marquées dans l'agroalimentaire, la chimie et les biens d’équipement et ils s'attendent à une nouvelle hausse de la production en mars.

Selon leurs témoignages, les livraisons et les commandes accélèrent et les stocks se rapprochent de leur niveau plancher de 2010.

Le taux d'utilisation des capacités de production s'est maintenu à 78,5% en février, comme en janvier.

En ce qui concerne les services, l'accélération de l'activité se poursuit, en particulier dans l'intérim, le transport et le conseil, selon les déclarations des chefs d'entreprise sondés par la Banque de France.

Ils anticipent que leur activité devrait continuer à progresser au même rythme en mars.

Dans le bâtiment, l'activité est repartie le mois dernier, avec une progression plus marquée pour le second oeuvre que pour le gros oeuvre.

Les chefs d'entreprise du secteur tablent eux aussi sur une croissance de l'activité en mars, notamment dans le gros oeuvre.

Myriam Rivet, édité par Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below