LVMH va lancer une plate-forme de e-commerce multimarques,selon des sources

jeudi 9 mars 2017 08h15
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - LVMH est en train de finaliser un important projet de plate-forme de e-commerce qui devrait accueillir les multiples marques du groupe de luxe et voir le jour d'ici à l'été, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

"Cette plate-forme devrait offrir une très importante visibilité aux différentes marques de LVMH", a dit l'une d'entre elles. Elle offrira aussi d'autres marques n'appartenant pas au groupe, a-t-elle ajouté.

Le projet est piloté par Ian Rogers, recruté chez Apple en septembre 2015 par LVMH pour accompagner son évolution dans le commerce en ligne et le digital.

Interrogé, le groupe LVMH s'est refusé à tout commentaire.

Jusqu'ici, la stratégie de LVMH en matière de e-commerce a été très décentralisée, laissant chaque griffe décider de son engagement.

Si certaines, comme Louis Vuitton ou Fendi, vendent en ligne depuis déjà longtemps, d'autres comme Céline ne disposent pas de site marchand.

Aux Etats-Unis, le site de e-commerce de Sephora, la plus active en terme de ventes en ligne dans un secteur - la cosmétique - de plus en plus digitalisé - est devenu le premier magasin de la chaîne.

Les ventes en ligne de LVMH ont totalisé 2,0 milliards d'euros en 2016 (soit 5,3% du chiffre d'affaires), a indiqué le directeur général délégué du groupe Antonio Belloni, à l'occasion des résultats annuels.   Suite...

 
LVMH est en train de finaliser un important projet de plate-forme de e-commerce qui devrait accueillir les multiples marques du groupe de luxe et voir le jour d'ici à l'été, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier. /Photo prise le 6 février 2017/REUTERS/Jacky Naegelen