Altran: Plus de grands clients, des tendances de marché positives

jeudi 9 mars 2017 08h51
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Altran a annoncé jeudi une nette hausse du nombre de ses grands clients et constaté des tendances positives de son marché après une année 2016 marquée par le redressement de son activité en Allemagne.

La société de conseil en ingénierie fait état dans un communiqué d'un bénéfice opérationnel courant en hausse de 18,2% à 219,7 millions d'euros en 2016, donnant une marge en hausse de 0,8 point à 10,4%, au-dessus du consensus fourni par la société (10,1%).

Altran, dont le bénéfice net, part du groupe, a progressé de 21,9% à 122,5 millions d'euros en 2016, propose un dividende de 0,24 euro au titre de l'exercice écoulé contre 0,19 euro pour 2015.

Altran, présent notamment dans l'aérospatiale, l'automobile et les sciences de la vie, précise que le nombre de clients avec lesquels le groupe réalise un chiffre d'affaires annuel supérieur à 20 millions d'euros a augmenté de 16% en 2016 et le nombre de contrats supérieurs à un million d'euros a progressé de 25%.

Les dépenses de recherche et développement et d'ingénierie des clients du groupe sont "encourageantes" et très bien équilibrées dans la plupart des secteurs, a déclaré à des journalistes Dominique Cerutti, PDG d'Altran, qui n'est pas exposé à l'industrie pétrolière et gazière, jugée trop cyclique.

Le groupe réaffirme viser "une nouvelle année de croissance rentable" en 2017 après avoir enregistré en 2016 une croissance organique de 5,9% annoncée fin janvier à un record de 2,120 milliards d'euros.

Dominique Cerutti s'est dit confiant dans la capacité du groupe à atteindre en 2017 le rythme moyen annuel de croissance organique de 4,5% compris dans son plan 2020, tout en améliorant encore sa marge opérationnelle courante.

En Allemagne, Altran prévoit en 2017 une hausse de son chiffre d'affaires après avoir endigué sa chute en 2016 à cause d'un repli de son activité dans l'aéronautique, tout en améliorant son résultat opérationnel, ramené à l'équilibre l'an passé, avec en ligne de mire une marge supérieure à 10% à moyen terme.   Suite...