Fincantieri va accepter de prendre moins de 50% de STX France

mardi 7 mars 2017 20h05
 

MILAN (Reuters) - Le groupe italien de construction navale Fincantieri se rapproche d'un accord qui le verrait prendre une participation inférieure à 50% dans STX France, conformément à la volonté du gouvernement français, a déclaré mardi une source italienne proche du dossier.

Fincantieri a soumis une offre de reprise à hauteur de 66% de STX France à la maison-mère de ces chantiers navals français, le sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding.

Le gouvernement français refuse pour sa part que Fincantieri prenne seul une participation majoritaire dans STX France même s'il se dit prêt à laisser le constructeur italien et l'un de ses compatriotes détenir ensemble plus de 50%.

La source a déclaré que Fincantieri respecterait les conditions posées par Paris, même s'il souhaite obtenir la responsabilité de la gestion de ces chantiers navals à Saint-Nazaire.

Le quotidien italien La Stampa a rapporté mardi que Fincantieri prendrait une participation de 45% à 49% dans STX France et qu'un accord devrait être conclu d'ici fin avril.

(Massimo Gaia; Bertrand Boucey pour le service français)

 
Le groupe italien de construction navale Fincantieri se rapproche d'un accord qui le verrait prendre une participation inférieure à 50% dans STX France. /Photo prise le 4 janvier 2017/REUTERS/Stéphane Mahé