7 mars 2017 / 14:57 / dans 7 mois

Wall Street baisse, l'effet Trump s'estompe avant la Fed

La Bourse de New York a ouvert mardi en légère baisse, l'effet Trump s'estompant sur les marchés alors que les investisseurs se préparent à une prochaine hausse des taux de la Réserve fédérale. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 0,12%, à 20.928,09 points. /Photo prise le 27 février 2017/REUTERS/Andrew Kelly

PARIS/NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mardi en légère baisse, l‘effet Trump s‘estompant sur les marchés alors que les investisseurs se préparent à une prochaine hausse des taux de la Réserve fédérale (Fed).

Quelques minutes après l‘ouverture, l‘indice Dow Jones perd 0,12%, à 20.928,09 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,19% à 2.370,73 points et le Nasdaq Composite cède 0,12% à 5.840,37 points.

Les indices américains avaient déjà souffert lundi de prises de bénéfices, après avoir enchaîné des records depuis l‘élection de Donald Trump à la Maison blanche.

Les investisseurs espèrent du nouveau président des baisses d‘impôts, des mesures de dérégulation et des dépenses d‘infrastructures mais le flou demeure sur la mise en oeuvre concrète de cette politique, d‘autant que le nouveau président peine à former son gouvernement.

La prudence prévaut également avant la réunion de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, et surtout la publication, vendredi, du rapport mensuel sur l‘emploi non agricole aux Etats-Unis, alors qu‘une hausse des taux de la Fed est attendue le 15 mars.

La probabilité d‘une hausse des taux lors de la prochaine réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine est estimée à 83%, contre environ 30% la semaine dernière, selon des données Thomson Reuters.

Aux valeurs, le secteur de la santé est délaissé alors que des élus républicains ont présenté lundi à la Chambre des représentants une proposition de loi visant à abroger la plus grande partie de l‘Obamacare, la réforme du système de santé de Barack Obama.

Lanternes rouges du Dow Jones, Merck recule de 1,4% et Pfizer de 1,13%. Au sein du S&P-500, Eli Lilly abandonne 2,2%.

Nimble Storage bondit de 45,11% à 12,48 dollars après l‘annonce de son rachat par Hewlett Packard Enterprise (-0,17%) pour 1,09 milliard de dollars (1,03 milliard d‘euros).

Au moment de l‘ouverture de Wall Street, les marchés européens évoluaient en baisse, l‘indice large Stoxx 600 perdant 0,37% et l‘EuroStoxx 50 cédant 0,31%.

Sur le marchés des changes, le dollar s‘est légèrement renforcé face à un panier de devises de référence, après les chiffres du déficit commercial des Etats-Unis, qui a atteint en janvier un pic de près de cinq ans.

Les anticipations de resserrement monétaire ce mois-ci aux Etats-Unis pèsent sur l‘or dont le cours a touché mardi un plus bas de trois semaines.

Blandine Henault, avec Yashaswini Swamynathan, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below