March 6, 2017 / 6:00 PM / in 5 months

ArcelorMittal et Marcegaglia annoncent une offre sur Ilva

2 MINUTES DE LECTURE

ArcelorMittal et l'italien Marcegaglia ont soumis une offre pour reprendre le site sidérurgique en difficulté Ilva, dans la région des Pouilles, a annoncé lundi le premier sidérurgiste mondial. /Photo d'archives/Francois Lenoir

ROME (Reuters) - ArcelorMittal et l'italien Marcegaglia ont soumis une offre pour reprendre le site sidérurgique en difficulté Ilva, dans la région des Pouilles, a annoncé lundi le premier sidérurgiste mondial.

ArcelorMittal s'engage à investir plus de 2,3 milliards d'euros dans l'aciérie en sus du prix de l'offre, qui n'a pas été communiqué.

L'Etat italien a repris en 2015 le site déficitaire près de Tarente, le premier d'Europe en termes de capacités, afin de sauver des milliers d'emplois et de le dépolluer.

En 2013, la justice italienne a placé sous séquestre de grandes parties de l'aciérie, ses propriétaires étant accusés d'être responsables d'un désastre environnemental.

Ilva a annoncé avoir également reçu une offre concurrente de l'indien JSW Steel et de la banque d'investissement publique Cassa Depositi e Prestiti

Le gouvernement devra annoncer son choix d'ici un mois.

Les autorités italiennes attendent que le repreneur dépollue le site et y investisse pour le relancer dans une région fortement touchée par le chômage.

La banque Intesa Sanpaolo a signé une lettre d'intention en vue de participer au consortium formé par ArcelorMittal et Marcegaglia.

L'objectif du consortium est de produire 9,5 millions de tonnes de produits finis, contre 6 millions actuellement, et d'ouvrir un centre de recherche et développement à Tarente, avec un investissement initial de 10 millions d'euros.

"Il était triste d'assister au déclin de ce grand groupe ces dernières années et nous sommes excités d'avoir la chance de contribuer à la renaissance de ce site emblématique de la sidérurgie italienne", a déclaré Antonio Marcegaglia, président et directeur général du groupe éponyme, dans un communiqué.

Steve Scherer, Véronique Tison et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below