BNP bondit dans le crédit auto grâce au rachat d'Opel par PSA

lundi 6 mars 2017 12h56
 

par Gilles Guillaume et Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - L'activité de BNP Paribas dans le financement automobile bondira d'environ un tiers grâce à l'acquisition des activités de financement de GM Financial en Europe, menée conjointement avec PSA dans le cadre du rachat d'Opel/Vauxhall annoncé lundi.

La banque et le constructeur automobile français mettent ensemble 900 millions d'euros sur la table pour prendre le contrôle des activités de financement d'Opel, qui sert près de 1.800 concessionnaires dans 11 pays européens et dont les encours s'élevaient à environ 9,6 milliards d'euros fin 2016.

"Cette opération s'inscrit parfaitement dans notre plan ambition 2020, à la fois pour le métier 'personal finance', un métier majeur du groupe, mondial, et qui a un axe de développement crédit auto extrêmement important", a déclaré à Reuters Thierry Varène, membre du comité d'exécutif de BNP Paribas.

Pour la banque de la rue d'Antin, qui consolidera dans ses comptes la coentreprise détenue à parité avec PSA, la transaction permettra de donner un coup d'accélérateur à un secteur d'activité jugé stratégique depuis 2013.

Depuis cette date, les encours consacrés au crédit automobile étaient déjà passés d'environ 10 milliards à 15 milliards d'euros, et l'acquisition des activités d'Opel renforce cette dynamique, notamment en Allemagne et au Royaume-Uni, s'est félicité Laurent David, directeur général de BNP Paribas Personal Finance.

BNP Paribas compte aussi développer des synergies commerciales avec d'autres filiales du groupe, comme la société de location longue durée Arval ou son pôle assurance Cardif.

L'opération, négociée en quelques semaines seulement et en concurrence avec d'autres banques, "contribue à maîtriser notre coût du risque global", a expliqué à Reuters Laurent David.

  Suite...

 
L'activité de BNP Paribas dans le financement automobile bondira d'environ un tiers grâce à l'acquisition des activités de financement de GM Financial en Europe, menée conjointement avec PSA dans le cadre du rachat d'Opel/Vauxhall annoncé lundi. /Photo prise le 6 février 2017/REUTERS/Jacky Naegelen