PSA va changer d'échelle en rachetant Opel pour €2,2 milliards

lundi 6 mars 2017 15h00
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - PSA a officialisé lundi le rachat à General Motors de sa filiale Opel/Vauxhall, valorisée en tout à 2,2 milliards d'euros, ce qui permettra au groupe français de redevenir le deuxième constructeur automobile européen et à l'américain de poursuivre son recentrage hors d'Europe.

En Bourse, PSA s'adjuge 3,49% à 19,725 euros vers 15h00, après avoir touché un plus haut de cinq ans et demi à 20,06 euros à l'annonce de cette opération qui lui donnera 17% du marché automobile européen, derrière Volkswagen.

La clôture de la transaction est attendue au quatrième trimestre de cette année. PSA va d'abord acquérir les activités de conception et de production automobile de GM en Europe, valorisées à 1,3 milliard d'euros. Ce montant sera financé par PSA en numéraire, pour 670 millions d'euros, et par l'émission de bons de souscription d'actions (BSA) auprès de GM, pour 650 millions.

"Nous sommes fiers d'unir nos forces à celles d'Opel/Vauxhall et nous nous engageons à poursuivre le développement de cette grande entreprise et à accélérer son rétablissement", a déclaré le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, cité dans un communiqué.

"Nous sommes convaincus que ce nouveau chapitre permettra de renforcer davantage encore Opel et Vauxhall à long terme", a déclaré de son côté Mary Barra, PDG de General Motors. Le groupe américain poursuit ainsi sa sortie progressive d'Europe, après avoir arrêté la commercialisation de sa marque Chevrolet sur le continent entre 2014 et 2015.

PSA va également reprendre une partie des activités de financement automobile de GM Financial en Europe, valorisées en tout à 0,9 milliard d'euros, conjointement avec la banque BNP Paribas avec laquelle il va créer pour l'occasion une coentreprise à parité.

L'investissement pour PSA sera de 0,46 milliard d'euros en cash. Au total, l'opération coûtera au groupe français 1,78 milliard d'euros, dont 1,13 milliard en cash.

  Suite...

 
PSA et General Motors ont annoncé lundi un accord sur le rachat par le groupe automobile français de la filiale Opel-Vauxhall du constructeur américain, valorisée en tout à 2,2 milliards d'euros. /Photo prise le 20 février 2017/REUTERS/Christian Hartmann