Wall Street finit stable, Yellen ne surprend pas

vendredi 3 mars 2017 23h29
 

par Caroline Valetkevitch

(Reuters) - La Bourse de New York a terminé vendredi quasiment inchangée, les déclarations de Janet Yellen sur l'opportunité d'une hausse de taux dès ce mois-ci aux Etats-Unis n'ayant guère surpris les investisseurs.

L'indice Dow Jones a péniblement pris 2,74 points, soit 0,01%, à 21.005,71. Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence des investisseurs, a fait à peine mieux avec un gain de 1,20 point, soit 0,05%, à 2.383,12. Le Nasdaq Composite a été un peu plus dynamique pour avancer de 9,53 points (0,16%) à 5.870,75.

Après leur forte hausse de mercredi, séance au cours de laquelle le Dow a franchi pour la première fois les 21.000 points et le S&P-500 les 2.400, les trois grands indices affichent des gains sur la semaine de 0,9% pour le Dow, de 0,7% pour le S&P-500 et de 0,4% pour le Nasdaq.

Deux éléments expliquent cette progression hebdomadaire: le ton jugé rassurant du président américain Donald Trump lors de son discours devant le Congrès mardi et le changement de perspective sur le calendrier du relèvement des taux aux Etats-Unis, perçu comme un signe de la confiance de la Fed dans l'état de santé de l'économie américaine.

A l'image des propos tenus depuis le milieu de semaine par plusieurs autres responsables de la Réserve fédérale, y compris certains rangés parmi les "colombes", la présidente de la Fed, Janet Yellen, a déclaré vendredi qu'une hausse de taux serait "probablement appropriée" dès le 15 mars prochain si rien ne remet en cause le dynamisme du marché du travail et le redressement de l'inflation d'ici là.

Quasiment exclue il y a encore quelques jours, l'hypothèse d'un tour de vis monétaire dès ce mois-ci ne semble plus faire de doute. Sur le marché des contrats à terme, les traders estiment désormais à 86% la probabilité d'un resserrement monétaire en mars contre 35% mardi, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

GM PROFITE DE L'ACCORD EN VUE AVEC PSA   Suite...

 
La Bourse de New York a fini quasiment inchangée vendredi, l'indice Dow Jones cédant 3,78 points, soit 0,02%, à 20.999,19. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid