Crédit agricole prêt à rapatrier 100 salariés en cas de "hard Brexit"

vendredi 3 mars 2017 13h18
 

PARIS (Reuters) - En cas de "hard Brexit", Crédit agricole SA envisage de rapatrier en France une centaine de salariés qui travaillent actuellement à Londres, a déclaré le directeur général de la banque mutualiste lors d'un entretien télévisé diffusé vendredi sur le site boursier Le Revenu.

"Si c'est un hard Brexit, pour le coup il y a quelques activités qui ne pourront plus s'opérer à partir de Londres", a souligné Philippe Brassac.

"A ce moment-là, si cette décision est prise, nous rapatrierons probablement une centaine de collaborateurs en France", a-t-il ajouté.

Le groupe emploie actuellement environ un millier de personnes à Londres.

(Maya Nikolaeva, avec Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez)

 
En cas de "hard Brexit", Crédit agricole SA envisage de rapatrier en France une centaine de salariés qui travaillent actuellement à Londres. /Photo prise le 15 février 2017/REUTERS/Charles Platiau