Lockheed discute la vente du F-35 avec la Suisse, la Belgique, l'Espagne

vendredi 3 mars 2017 07h24
 

AVALON, Australie (Reuters) - Lockheed Martin a annoncé vendredi être en discussions avec les gouvernements espagnol, suisse et belge pour l'achat de ses avions de chasse F-35.

Après plusieurs difficultés et des retards dans la production, de nouveaux contrats européens pourraient permettre de réduire le coût de l'avion. Le F-35 compte pour le moment onze pays clients dont les Etats-Unis.

"Nous parlons à plusieurs autres pays - la Suisse, la Belgique, l'Espagne", a déclaré à des journalistes le directeur du programme F-35, Jeff Babione, à l'occasion du salon de l'aéronautique d'Avalon, en Australie.

Selon une autre personne au fait du dossier, la Finlande fait également partie de ces discussions.

Babione a ajouté que les pays ayant déjà passé des contrats pour le F-35 (Etats-Unis, Australie, Danemark, Italie, Pays-Bas, Norvège, Turquie, Royaume-Uni, Japon, Corée du Sud et Israël) devaient commencer à passer commande en bloc, au-delà de leurs engagements annuels, afin d'aider le groupe à tenir son objectif de coût de 80 millions de dollars d'ici 2020.

(Jamie Freed; Julie Carriat pour le service français)

 
Lockheed Martin a annoncé vendredi être en discussions avec les gouvernements espagnol, suisse et belge pour l'achat de ses avions de chasse F-35. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon