Les Bourses européennes en léger repli à mi-séance

jeudi 2 mars 2017 12h56
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - A l'exception de Paris, soutenue par Engie, les Bourses européennes sont en léger repli à mi-séance jeudi après les plus hauts de 15 mois touchés la veille tandis que Wall Street est attendue sans grand changement et que le dollar reste favorisé par les anticipations de relèvement des taux américains dès le 15 mars.

Le CAC 40 à Paris avance de 0,13% (+6,66 points) à 4.967,49 points vers 11h35 GMT alors qu'à Francfort, le Dax abandonne 0,02% et qu'à Londres, le FTSE recule de 0,07%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perd 0,06%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,17% et le Stoxx 600 0,11%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street proche de l'équilibre, le Dow ayant clôturé pour la première fois mercredi au-dessus du seuil des 21.000 points.

En Europe, le secteur des services aux collectivités ("utilities") affiche la meilleure performance, avec un gain de 0,86%. Le français Engie (+7,64%) est largement en tête du CAC comme du FTSEurofirst 300 après ses résultats annuels, le marché saluant la perspective d'un retour à la croissance organique cette année.

Egalement recherché, LafargeHolcim prend près de 3,5% après un bénéfice d'exploitation trimestriel meilleur que prévu et des prévisions encourageantes.

Parmi les meilleures performances du Stoxx 600, le spécialiste norvégien des services au secteur pétrolier Subsea bondit de 10,6% après un bénéfice

supérieur au consensus et l'annonce d'un dividende exceptionnel.

A la baisse, Adecco perd 3,5% malgré des résultats supérieurs aux attentes, le programme de rachats d'actions de 300 millions d'euros annoncé par le géant de l'intérim étant inférieur à ce qu'espéraient certains opérateurs.

Le brasseur AB InBev (-2,84%) est lanterne rouge de l'EuroStoxx 50 après des trimestriels décevants et Essilor cède 1,96% après les prévisions prudentes présentées mercredi soir par l'italien Luxottica (-2,48%), avec lequel il doit fusionner.   Suite...

 
A l'exception de Paris, soutenue par Engie, les Bourses européennes sont en léger repli à mi-séance jeudi après les plus hauts de 15 mois touchés la veille tandis que Wall Street est attendue sans grand changement et que le dollar reste favorisé par les anticipations de relèvement des taux américains dès le 15 mars. Le CAC 40 à Paris avance de 0,13% (+6,66 points) à 4.967,49 points vers 11h35 GMT alors qu'à Francfort, le Dax abandonne 0,02% et qu'à Londres, le FTSE recule de 0,07%. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann