La Bourse de New York termine en nette hausse

mercredi 1 mars 2017 23h09
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé mercredi en nette hausse avec des records à la clé et un indice Dow Jones pour la première fois au-dessus des 21.000 points, Wall Street renouant franchement avec "l'effet Trump" au lendemain du premier discours du nouveau président des Etats-Unis devant le Congrès américain.

Au-delà des promesses renouvelées et du ton jugé conciliant de Donald Trump, les investisseurs ont aussi salué les déclarations de responsables de la Réserve fédérale sur une possible hausse de taux d'intérêt dès le mois prochain, ce dont ont profité les valeurs financières, secteur le plus dynamique du jour.

Les trois grands indices de Wall Street ont battu leurs records en séance et à la clôture.

L'indice Dow Jones a pris 303,31 points, soit 1,46%, à 21.115,55 après avoir franchi le seuil des 21.000 points pour la première fois, cinq semaines seulement après celui des 20.000. Il ne lui a fallu que 24 séances pour avaler ces 1.000 points, soit un temps record identique à celui mis pour passer de 10.000 à 11.000 points entre mars et mai 1999.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a gagné pour sa part 1,37% à 2.395,96, après s'être aventuré au-delà des 2.400 points pour la première fois. Cet indice, principale référence des investisseurs, n'avait plus varié d'au moins 1% depuis le 7 décembre et il signe sa plus forte hausse depuis le 7 novembre, veille de l'élection présidentielle aux Etats-Unis.

Bank of America Merrill Lynch a revu à la hausse son objectif à fin 2017 sur le S&P-500, à 2.450 points contre 2.300 auparavant.

Le Nasdaq Composite a fini sur un gain de 1,35% à 5.904,03.

  Suite...

 
La Bourse de New York a terminé mercredi en nette hausse avec des records à la clé et un indice Dow Jones pour la première fois au-dessus des 21.000 points. L'indice a pris 303,31 points, soit 1,46%, à 21.115,55. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid