1 mars 2017 / 09:30 / il y a 6 mois

En Allemagne, la croissance manufacturière à un pic de 6 ans

La croissance de l'activité manufacturière s'est accélérée en février, à son rythme le plus rapide en près de six ans, montrent les chiffres définitifs de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achat publiés mercredi, ce qui permet de penser que le secteur contribue bien à la croissance de la première économie d'Europe au début de 2017. /Photo d'archives/Michaela Rehle

LONDRES (Reuters) - La croissance de l'activité manufacturière s'est accélérée en février, à son rythme le plus rapide en près de six ans, montrent les chiffres définitifs de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achat publiés mercredi, ce qui permet de penser que le secteur contribue bien à la croissance de la première économie d'Europe au début de 2017.

L'indice PMI manufacturier définitif, qui représente environ un cinquième de l'économie, s'affiche à 56,8 après 55,4 en janvier. Il s'agit du chiffre le plus élevé depuis mai 2011 et il est pour le 27e mois consécutif nettement au-dessus de la barre de 50 séparant la croissance de la contraction.

Le chiffre définitif est cependant légèrement plus bas que celui donné en première estimation, qui était de 57,0.

"Les résultats de l'enquête suggèrent que le secteur manufacturier contribuera à un renforcement de la croissance économique globale au premier trimestre", souligne Trevor Balchin, économiste d'IHS Markit.

Le taux de croissance trimestriel de l'Allemagne devrait atteindre "au moins" 0,6% au cours des trois premiers mois de 2017 contre 0,4% au cours des trois derniers mois de 2016, estime Trevor Balchin.

Selon l'enquête Markit, les taux de croissance dans la production, les nouvelles commandes, les exportations et les achats se sont tous améliorés, les nouvelles commandes dans le secteur manufacturier ayant bondi à leur rythme le plus élevé en un peu plus de trois ans.

Le secteur a bénéficié en février d'une augmentation de la demande sur le marché allemand comme à l'exportation, l'Europe et l'Asie étant citées comme les principales sources de croissance.

Les pressions sur les coûts ont continué de se renforcer le mois dernier, l'inflation des prix des facteurs de production accélérant encore pour atteindre son niveau le plus élevé en près de six ans. On relève notamment une hausse des prix sur les métaux et le pétrole.

Trevor Balchin prévoit une croissance économique de 1,9% en Allemagne pour l'ensemble de l'année.

Bureaux européens de Reuters, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below