28 février 2017 / 16:42 / il y a 7 mois

Electrolux reformule son objectif de croissance des ventes

Le géant suédois de l'électroménager Electrolux vise une croissance globale de ses ventes d'au moins 4% par an, l'objectif ne prenant plus en compte seulement la croissance à périmètre comparable. Les objectifs financiers actualisés, qui n'ont pas modifié l'objectif d'une marge opérationnelle d'au moins 6%, figurent dans le rapport annuel publié mardi et soulignent la primauté accordée désormais à la rentabilité sur la croissance des ventes. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

STOCKHOLM (Reuters) - Le géant suédois de l‘électroménager Electrolux vise une croissance globale de ses ventes d‘au moins 4% par an, l‘objectif ne prenant plus en compte seulement la croissance à périmètre comparable.

Les objectifs financiers actualisés, qui n‘ont pas modifié l‘objectif d‘une marge opérationnelle d‘au moins 6%, figurent dans le rapport annuel publié mardi et soulignent la primauté accordée désormais à la rentabilité sur la croissance des ventes.

Electrolux, qui est notamment en concurrence avec Whirlpool, LG Electronics et le chinois Haier Group, s‘était fixé jusqu‘ici un objectif de croissance organique annuelle d‘au moins 4%, ce qui excluait tout effet lié à une éventuelle acquisition.

Un porte-parole du groupe suédois, qui possède entre autres les marques AEG, Frigidaire et Faure, a dit que la nouvelle formulation de l‘objectif de croissance des ventes n‘aurait aucun impact significatif sur les prévisions.

“Il n‘y a pas de changement significatif sur le marché à court terme lié à cette nouvelle formulation”, a dit Daniel Frykholm dans un communiqué. “Notre objectif principal, comme nous l‘avons déjà dit, est d‘atteindre l‘objectif de rentabilité du groupe et cela signifie que la croissance organique n‘est pas notre priorité absolue”, a-t-il ajouté.

L‘année dernière, Electrolux avait fait état d‘une baisse de ses ventes de 1,1% à périmètre comparable et d‘une marge opérationnelle de 5,2% sur l‘ensemble de l‘exercice.

L‘action du groupe, qui a gagné jusqu‘à 5% depuis le début de l‘année, recule de 1,03% à 239,20 couronnes à la Bourse de Stockholm tout près de la clôture, sous-performant l‘indice de référence, en hausse de 0,43%.

Johannes Hellstrom et Niklas Pollard; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below