Wall St finit de justesse en hausse, les défensives en soutien

vendredi 24 février 2017 22h59
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le vert vendredi, le Dow Jones inscrivant un record pour la 11e séance d'affilée grâce au soutien des valeurs défensives, qui a plus que compensé la baisse des financières et des pétrolières.

Le Dow, qui n'avait pas enchaîné 11 records consécutifs depuis 1987, a gagné 11,44 points, soit 0,05%, à 20.821,76. Le Standard & Poor's 500, plus large, a avancé de 3,53 points (+0,15%) à 2.367,34 et le Nasdaq Composite a pris 9,80 points (+0,17%) à 5.845,31.

Le marché a passé la quasi-totalité de la journée en terrain négatif, les investisseurs commençant à reconsidérer l'"effet Trump" après des déclarations suggérant que la mise en oeuvre des politiques de soutien à la croissance promises par le président américain pourrait prendre plus longtemps que prévu.

Mais les secteurs défensifs, comme les "utilities" et les télécommunications, ont permis d'inverser la tendance en toute fin de séance.

Si les marchés actions américains évoluent à des niveaux records depuis l'élection présidentielle du 8 novembre grâce aux promesses de réformes fiscales, de dérégulation et de dépenses publiques du nouveau locataire de la Maison blanche, le contenu et le calendrier de ces mesures continuent de se faire attendre.

Les analystes commencent donc à s'interroger sur les niveaux de valorisation, le S&P-500 se traitant désormais sur la base de 17,8 fois les bénéfices attendus.

"Il est certain que le sentiment général s'est amélioré beaucoup plus vite que l'activité réelle, donc les valorisations sont sans doute allées un peu trop loin", explique Brant Houston, d'Atlantic Trust Private Wealth Management.

  Suite...

 
La Bourse de New York a fini pratiquement stable vendredi. Le Dow Jones a clôturé sur un gain de 0,05%, le S&P-500 a gagné 0,15% et le Nasdaq Composite a progressé de son côté de 0,17%. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer