Les Bourses européennes, à l'exception de Paris, évoluent en très légère baisse à mi-séance

jeudi 23 février 2017 13h24
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes, à l'exception de Paris, évoluent en très légère baisse à mi-séance, marquant une pause après que le Stoxx 600 a touché un plus haut de 14 mois et Wall Street est également attendue sans grand changement au lendemain de la publication du compte rendu de la dernière réunion monétaire de la Réserve fédérale.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,11% (5,58 points) à 4.901,46 points vers 11h55 GMT, continuant de profiter de la clarification de l'offre électorale en France après le retrait de François Bayrou. À Francfort, le Dax recule de 0,07% et à Londres, le FTSE perd 0,10%, affecté par le repli des ressources de base.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 reflue de 0,02% mais l'EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,09% et le Stoxx 600 grignote 0,02%, touchant son sommet du 8 décembre 2015.

Cinquante-cinq pour cent des entreprises du Stoxx 600 ont publié leurs résultats du quatrième trimestre et sur ce total, 56% ont égalé le consensus et 3% seulement l'ont dépassé.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street pratiquement stable au lendemain du neuvième record consécutif inscrit en clôture par le Dow Jones, une série inédite depuis janvier 1987.

La Fed n'a pas touché à sa politique monétaire lors de sa réunion des 31 janvier et 1er février derniers mais nombre de participants ont déclaré qu'il pourrait être approprié de relever les taux "assez vite".

Au chapitre macro-économique, le moral des ménages allemands s'est dégradé plus que prévu à l'approche du mois de mars, à son niveau le plus bas en quatre mois, montre l'enquête de l'institut GfK.

La croissance de l'Allemagne a été de 0,4% au quatrième trimestre, par rapport au trimestre précédent, et de 1,2%, comparée à celle du trimestre comparable de 2016.

Le climat des affaires est resté stable ce mois-ci en France, se maintenant au-dessus de la normale, selon l'Insee.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes, à l'exception de Paris, évoluent en très légère baisse à mi-séance. À Paris, le CAC 40 avance de 0,11% (5,58 points) à 4.901,46 points vers 11h55 GMT, continuant de profiter de la clarification de l'offre électorale en France après le retrait de François Bayrou. À Francfort, le Dax recule de 0,07% et à Londres, le FTSE perd 0,10%, affecté par le repli des ressources de base. /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Hird