Wall Street ignore la Fed et bouge peu

mercredi 22 février 2017 23h15
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York est restée mercredi insensible au compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale et a fini dans le désordre avec des variations modestes, suffisantes toutefois pour permettre à l'indice Dow Jones de battre à nouveau ses records en séance et à la clôture.

Le Dow Jones, soutenu par la forte progression du titre DuPont, a pris 32,60 points, soit 0,16%, à 20.775,60 après un pic à 20.781,59. Le Standard & Poor's-500, principale référence des investisseurs, a cédé 2,56 points (-0,11%) à 2.362,82 et le Nasdaq Composite a clôturé sur un recul de 5,32 points (-0,09%) à 5.860,63.

Il s'agit d'un neuvième record consécutif à la clôture pour le Dow, une série inédite depuis janvier 1987.

La publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Fed n'a guère ému les investisseurs.

La Fed n'a pas touché à sa politique monétaire lors de cette réunion des 31 janvier et 1er février derniers mais nombre de participants ont déclaré qu'il pourrait être approprié de relever les taux "assez vite".

La présidente de la Fed, Janet Yellen, a tenu un discours assez proche la semaine dernière tandis que le gouverneur de l'institut, Jerome Powell, a déclaré mercredi, séparément des minutes, qu'un relèvement de taux serait à l'étude lors de la prochain réunion en mars.

Les traders estiment la probabilité d'une hausse de taux à 27% en mars et à 53% en mai, selon les données Thomson Reuters.

Pour Walter Todd, responsable de l'investissement chez Greenwood Capital, le marché s'en tient à ses prévisions malgré les différentes déclarations de la Fed. "Je ne vois rien dans les minutes qui change ce scénario", a-t-il dit. "(La Fed) essaie de se donner un maximum de souplesse pour agir."   Suite...

 
La Bourse de New York a fini mercredi dans le désordre et sans grandes variations, le Dow Jones gagnant pour sa part 0,16%. Le S&P-500 a perdu 0,11% et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,09%. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri