February 22, 2017 / 9:29 AM / 5 months ago

Le climat des affaires en Allemagne s'améliore malgré les risques

2 MINUTES DE LECTURE

Le climat des affaires en Allemagne a enregistré en février une amélioration inattendue. /Photo d'archives/Ralph Orlowski

BERLIN (Reuters) - Le climat des affaires en Allemagne a enregistré en février une amélioration inattendue, ce qui paraît confirmer un bon début d'année pour la première économie d'Europe.

Cette donnée s'ajoute aux signes suggérant une accélération de la croissance dans la zone euro malgré des risques politiques en hausse avec notamment les craintes concernant des mesures protectionnistes de la part de l'administration Trump et les incertitudes pesant sur l'élection présidentielle en France.

L'indice calculé chaque mois par l'institut munichois Ifo à partir d'un échantillon de quelque 7.000 entreprises s'affiche à 111,0 contre 109,9 en janvier (révisé de 109,8).

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un léger repli, à 109,6.

Le sous-indice mesurant les conditions actuelles a également progressé contre les attentes, à 118,4, son plus haut niveau depuis août 2011, contre 116,9 en janvier et 116,7 attendu par les économistes, tout comme celui des anticipations à six mois, à 104,0 contre 103,2 le mois dernier et 103,0 attendu.

"Il apparaît que les visées protectionnistes de Trump ne perturbent pas les entreprises sur le long terme", commente l'économiste Alexander Krüger (Bankhaus Lampe).

Pour le président de l'institut Ifo, Clemens Fuest, cette enquête est une bonne nouvelle pour la santé économique de l'Allemagne.

"Après un début d'année prudent, l'économie allemande est à nouveau sur les rails", dit-il dans un communiqué.

Ni Trump ni la perspective de voir la Grande-Bretagne sortir de l'Union européenne ne parviennent à miner l'économie allemande et à saper le moral de ses entrepreneurs, souligne pour sa par Klaus Wohlrabe, économiste de l'institut Ifo.

"L'économie allemande affiche une forme étonnante malgré un climat politique incertain", résume-t-il.

Michael Nienaber; Juliette Rouillon et Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below