La hausse des prix immobiliers chinois ralentit encore

mercredi 22 février 2017 06h46
 

PEKIN (Reuters) - La croissance des prix immobiliers a ralenti pour le quatrième mois de suite en raison d'une poursuite du tassement de la demande dans les grandes villes, montrent des données officielles publiées mercredi.

Ces dernières suggèrent ainsi que les mesures prises par Pékin pour faire dégonfler une bulle dans le secteur commencent à porter leurs fruits.

Le prix moyen des nouveaux logements dans les 70 plus grandes villes de Chine a augmenté de 0,2% en janvier par rapport au mois précédent, contre +0,3% en décembre.

Comparé à janvier 2016, ce prix reste en hausse de 12,2%, contre un gain annuel de 12,4% en décembre, selon le Bureau national des statistiques.

Ce ralentissement du secteur immobilier - un pilier important de l'économie - a également été le fait des vacances du Nouvel An lunaire, généralement synonymes d'activité économique moins soutenue.

(Service économique)

 
À Pékin. La croissance des prix immobiliers en Chine a ralenti pour le quatrième mois de suite en raison d'une poursuite du tassement de la demande dans les grandes villes. /Photo d’archives/REUTERS/Kim Kyung Hoon