Citi pourrait choisir Francfort après le Brexit, d'après la presse

mardi 21 février 2017 19h22
 

FRANCFORT (Reuters) - Citigroup pourrait choisir d'établir à Francfort le siège de ses activités européennes de banque d'investissement et de trading dans le cadre de ses plans post-Brexit, a déclaré le responsable européen de la banque américaine au journal Frankfurter Allgemeine Zeitung.

La banque prendra une décision au premier semestre de cette année, a indiqué au journal James Cowles, directeur général de Citi Europe, Moyen-Orient et Afrique.

"L'Allemagne figure parmi nos favorites", a-t-il dit, ajoutant que le professionnalisme des autorités financières et la présence d'un personnel hautement qualifié renforçaient l'attrait de Francfort.

Citi devrait déménager plusieurs centaines d'emplois de Londres, à la suite de la décision britannique de quitter l'Union européenne, décision qui rendra probablement plus difficile la possibilité de pratiquer des activités paneuropéennes à partir de Londres, écrit le journal.

Citi emploie quelque 370 personnes à Francfort, ajoute-t-il.

(Edward Taylor, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

 
Citigroup pourrait choisir d'établir à Francfort le siège de ses activités européennes de banque d'investissement et de trading dans le cadre de ses plans post-Brexit, a déclaré le responsable européen de la banque américaine au journal Frankfurter Allgemeine Zeitung. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid