HSBC réduit de 12% son enveloppe de primes après ses résultats

mardi 21 février 2017 11h50
 

LONDRES (Reuters) - HSBC a réduit son enveloppe de primes de 12% au titre de 2016, à 3 milliards de dollars (2,85 milliards d'euros) pour refléter la baisse de ses bénéfices, lit-on dans le rapport annuel de la banque britannique publié mardi.

La première banque européenne par les actifs a annoncé mardi un bénéfice imposable en baisse de 62%, à 7,1 milliards de dollars, sous le coup de charges de dépréciation inattendues.

Le directeur général Stuart Gulliver a vu sa rémunération baisser à 5,7 millions de livres (6,7 milliards d'euros) au titre de 2016 contre 7,3 millions en 2015, mais celle-ci pourrait atteindre au final 7,7 millions de livres si des objectifs de performance sont atteints.

La rémunération de Douglas Flint, le président du conseil d'administration, a pour sa part diminué à 2,1 millions de livres contre 2,5 millions.

HSBC a versé au total 18 milliards de dollars en salaires et primes l'an dernier, dont 45 millions pour ses cinq employés les mieux payés. La rémunération la plus élevée a été de 12,9 millions de dollars.

Plus de 360 salariés ont dépassé le million d'euros de rémunération, a ajouté la banque dans son rapport annuel.

(Lawrence White, Véronique Tison pour le service français)

 
HSBC a réduit son enveloppe de primes de 12% au titre de 2016, à 3 milliards de dollars (2,85 milliards d'euros) pour refléter la baisse de ses bénéfices, lit-on dans le rapport annuel de la banque britannique publié mardi. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann