Vinci a renoncé à faire une offre pour l'aéroport de Mumbai

mardi 21 février 2017 11h02
 

PARIS (Reuters) - Vinci a finalement renoncé à faire une offre sur l'aéroport de Mumbai, a déclaré mardi le directeur général de l'activité concessions et président de la filiale aéroports du groupe de BTP.

Lors d'une rencontre avec l'Association des journalistes professionnels de l'aéronautique et de l'espace (AJPAE), Nicolas Notebaert a ajouté que les modalités de l'appel d'offres ne convenaient pas au groupe.

Le tout nouvel aéroport Navi Mumbai, dont le projet initial remonte à 1997, doit devenir opérationnel en 2019. Destiné à désengorger l'actuelle plate-forme aéroportuaire de la capitale économique indienne, il a été confié, après plusieurs reports dans le dépôt des offres, au groupe indien GVK Power & Infrastructure.

(Cyril Altmeyer et Tim Hepher, avec Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

 
Vinci a finalement renoncé à faire une offre sur l'aéroport de Mumbai, a déclaré mardi le directeur général de l'activité concessions et président de la filiale aéroports du groupe de BTP. /Photo d'archives/REUTERS/Stephané Mahé