Les marchés européens clôturent inchangés, sauf Francfort

lundi 20 février 2017 18h27
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes, à l'exception de Francfort, ont terminé sans grand changement lundi dans un marché peu animé en l'absence de Wall Street, fermée pour le Presidents Day.

Les télécoms et les ressources de base ont gagné du terrain, permettant d'atténuer la chute d'Unilever et le repli des valeurs liées aux biens de consommation.

À Paris, le CAC 40 a fini sur un recul de 0,05% (2,59 points) à 4.864,99 points, plombé par l'incertitude sur l'élection présidentielle qui a également pénalisé les taux obligataires. Le Footsie britannique a terminé inchangé (-0,10 point) mais le Dax allemand a en revanche progressé de 0,60%, grâce notamment à Deutsche Telekom.

L'indice EuroStoxx 50 a gagné 0,18%, le FTSEurofirst 300 0,22% et le Stoxx 600 0,24%, proche de son plus haut depuis le 8 décembre 2015 atteint en début de mois.

En Europe, les ressources de base, les télécoms et les assurances ont fini en tête des hausses sectorielles, avec des gains respectifs de 1,43%, 1,21% et 0,67%.

Seuls quatre indices ont terminé dans le rouge, les biens de consommation courante accusant le plus fort un repli (-1,23)% sectoriel, plombés notamment par Unilever, en queue du Stoxx 600, de l'EuroStoxx 50 et de l'EuroFirst 300. Le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation est retombé de 6,55% après le retrait par l'américain Kraft de son offre de rachat.

A contrario, Deutsche Telekom (+2,46%), meilleure performance du Dax et de l'EuroStoxx 50, a soutenu le secteur télécoms. Des informations ont fait état d'une possible fusion entre T-Mobile US, filiale américaine du groupe allemand, et Sprint, filiale de l'opérateur japonais Softbank.

Côté banques, Crédit agricole (-1,82%), deuxième plus forte baisse du CAC 40 derrière L'Oréal (-1,96%), n'a pas convaincu les investisseurs avec le lancement de Copartis, un nouvel acteur dans le domaine de l’externalisation bancaire créé avec BNP Paribas.

En tête du Footsie, du Stoxx 600 et de l'Eurofirst 300, Royal Bank of Scotland s'est adjugé 6,80%. La banque a annoncé renoncer à vendre son réseau d'agences Williams & Glyn.   Suite...

 
Les Bourses européennes, à l'exception de Francfort, ont terminé sans grand changement lundi. Le CAC 40 a fini sur un recul de 0,05%, le Footsie britannique a terminé inchangé mais le Dax allemand a progressé de 0,60%. /Photo prise le 20 février 2017/REUTERS